Derniéres nouvelles

Le prochain hiver des éleveurs français sera-t-il cauchemardesque?

Actualités 17-10-2018 humanite 19

Une loi Alimentation a été votée le 2 octobre pour, nous disait-on, payer le juste prix aux paysans pour leurs produits. Tout tout semble déjà  montrer qu’il n’en sera rien dans les faits. Pire encore, un risque de « décapitalisation » menace les élevages de bovins à viande comme les fermes laitières pour palier au manque de nourriture imputable aux conséquences de la sécheresse. Envoyer plus de bêtes à l’abattoir faute de pouvoir les nourrir cet hiver peut Faire chuter sensiblement le prix de la viande au départ de la ferme. Parallèlement, les aliments du bétail achetés aux coopératives et aux entreprises privées vont être durablement plus chers dans les élevages de bovins, de moutons, de chèvres laitières, de porcs et de volaille du fait de l’augmentation des prix des céréales, suite à la baisse des rendements dans toute l’Union européenne.

 

Lire l Article Complet sur humanite

Archive